Comment truquer un vote à la majorité (2014)

Diana Thomas

DESCRIPTION :

Diana Thomas explique que le vote peut conduire à des résultats qui ne correspondent pas aux préférences des électeurs. Le suffrage majoritaire à deux tours, par exemple, peut conduire à l’élection d’un dirigeant politique qui ne serait pas celui choisi dans un système proportionnel. C’est ce qu’on appelle le paradoxe de Condorcet : le système de scrutin majoritaire ne reflète pas les préférences des électeurs. Ce paradoxe de Condorcet est central dans la théorie des choix publics qui sera développée au XXe siècle, et a joué un rôle déterminant pour le théorème d’impossibilité de Kenneth Arrow, qui démontrait l’impossibilité pour la démocratie de représenter et d’agréger correctement les préférences sociales réelles des électeurs.